DIJON

Kinésithérapie respiratoire et bronchiolite

Application pour le kinésithérapeute libéral

Prix : 420 euros


Les pathologies respiratoires aigües saisonnières du nourrisson représentent l’une des affections les plus courantes de la petite enfance. Chaque année, des millions d’enfants sont touchés engendrant un nombre colossal de consultations médicales, paramédicales, de passage dans les services d’urgences ainsi que d’hospitalisations [1, 2].

Pourtant, malgré la prévalence très élevée de ces pathologies, les preuves scientifiques actuelles demeurent pour le moins conflictuelles. La dernière mise au point parue en 2016 dans The Lancet fait état de grandes disparités dans les recommandations entre les différents pays. Cela étant, la majorité des grands pays analysés (France, Royaume-Uni, USA, Canada, Australie …) s’accorde sur un point essentiel : seuls les traitements de supplémentations (oxygénothérapie et réhydratation) font l’objet d’un consensus solide [3]. Il apparaît donc légitime de se demander quelle est la place des traitements médicamenteux et non-médicamenteux dans la prise en charge de ces enfants.

Longtemps considérée comme le traitement de référence en France, la kinésithérapie respiratoire du nourrisson est aujourd’hui largement remise en cause. Depuis la publication de l’essai contrôlé randomisé de grande qualité publié par le Dr Gajdos et son équipe en 2010 qui remettait en cause l’utilité de la kinésithérapie respiratoire par accélération du flux expiratoire pour les nourrissons hospitalisés, de nombreuses discussions opposent les partisans et les opposants à ces techniques [4]. Cependant, plusieurs études positives ayant récemment vues le jour basées sur des techniques plus lentes et surtout des profils d’enfants moins sévères sont venues réalimenter le débat [5, 6]. Mais de nombreuses questions restent sans réponse à l’heure actuelle. Certaines techniques sont-elles réellement efficaces ? La kinésithérapie respiratoire peut-elle être utilisée avec tous les enfants ? Existe-t-il des critères susceptibles de prédire le succès ou l’échec de la kinésithérapie respiratoire et de sélectionner efficacement les enfants répondeurs ?

Toutes ces questions primordiales et complexes demeurent aujourd’hui en suspend car parfois oubliées au profit de croyances tenaces qui contribuent à l’utilisation arbitraire de ces techniques. Cette formation se propose de faire la synthèse de toutes les données scientifiques parfois complexes utilisables par les kinésithérapeutes pour prodiguer les soins les plus adaptés aux nourrissons. Le second objectif est également de traiter les aspects non interventionnels de la prise en soin, du bilan respiratoire aux conseils, ainsi que l’éducation prodigués aux parents.

Références

[1] Kyu HH, Pinho C, Wagner JA, et al. Global and national burden of diseases and injuries among children and adolescents between 1990 and 2013: findings from the Global Burden of Disease 2013 Study. JAMA Pediatr 2016; 170: 267–87.

[2] Nair H, Nokes DJ, Gessner BD, et al. Global burden of acute lower respiratory infections due to respiratory syncytial virus in young children: a systematic review and meta-analysis. Lancet 2010; 375: 1545–55.

[3] Florin TA, Plint AC, Zorc JJ. Viral bronchiolitis. Lancet. 2017 ; 389 (10065) : 211-224.

[4] Gajdos V, Katsahian S, Beydon N, et al. Effectiveness of Chest Physiotherapy in Infants Hospitalized with Acute Bronchiolitis: A Multicenter, Randomized, Controlled Trial. Plos Med 2010 ; 7(9):e1000345.

[5] Postiaux G, Louis J, Labasse HC, et al. Evaluation of an alternative chest physiotherapy method in infants with respiratory syncytial virus bronchiolitis. Resp Care 2011 ; 56(7):989-94.

[6] Van Ginderdeuren F, Vandenplas Y, Deneyer M, Vanlaethem S, Buyl R, Kerckhofs E. Effectiveness of airway clearance techniques in children hospitalized with acute bronchiolitis. Pediatr Pulmonol. 2017 ; 52(2) : 225-231.


Objectifs

  • Adopter un esprit critique concernant la PEC du nourrisson

  • Synthétiser les connaissances actuelles concernant la pratique de la kinésithérapie dans la PEC des affections respiratoire aigûes du nourrisson

  • Comprendre la physiopathologie de la bronchiolite aigue et des autres affections fréquemment rencontrées

  • Reconnaître la symptomatologie de la bronchiolite aigue

  • Evaluer et monitorer le nourrisson pour orienter sa PEC

  • Identifier les signes de gravité

  • Savoir pratiquer le mouchage et le drainage s’il est nécessaire

  • Savoir ne pas intervenir et ré-adresser le nourrisson

  • Mettre en place l’éducation des patients

  • Organiser sa séance avec la contrainte de temps


1. Le premier jour (journée théorique) est un jour commun aux kinésithérapeute libéraux et hospitaliers. Il est dédié à la revue de la littérature, les données de la science et les recommandations de bonne pratique. Cette journée sera également l'occasion de favoriser les échanges entre confrères travaillant en ville et ceux travaillant dans les services hospitaliers (Journée animée par Yann Combret (Kinésithérapeute et doctorant chercheur).

2. Le deuxième jour (journée pratique) est spécifique à l'exercice libéral : vous serez encadrés par Thibault COPPENS


Vos formateurs


Yann Combret photo 2.jpg

Yann Combret

Kinésithérapeute hospitalier, FRANCE

Yann Combret est kinésithérapeute travaillant dans le département pédiatrique du Groupe Hospitalier du Havre. Il intervient principalement dans le domaine des pathologies respiratoires de l’enfant au sein d’un service de pédiatrie générale, d’un service de pédiatrie “Hiver” voué aux affections respiratoires du jeune enfant, d’un centre d’accueil des enfants atteints de mucoviscidose et d’un programme d’éducation à la santé à destination des enfants asthmatiques. En parallèle de son activité clinique, Yann a également obtenu un Master 2 d’Ingénierie de la Rééducation, du Handicap et de la Performance Motrice option pathologies respiratoires à l’Université de Picardie. Il a depuis débuté un doctorat (PhD) au sein de l’Institut de Recherche et d’Expérimentation Clinique (IREC) de l’Université Catholique de Louvain à Bruxelles. Dans ce cadre, il communique régulièrement sur ses travaux dans des congrès nationaux (Journées Francophones de Kinésithérapies, Réanimation, Congrès de Pneumologie de Langue Française …) et internationaux (European Respiratory Society, European Respiratory Care Association). Yann publie également dans des revues scientifiques internationales à comité de relecture sur les thèmes de la bronchiolite, de la mucoviscidose et des pathologies respiratoires de l’adulte.

Thibault Coppens - Health Impact

Thibault Coppens

Kinésithérapeute libéral, BELGIQUE

Thibault Coppens est Kinésithérapeute respiratoire depuis 1997, accrédité par l'Association belge de kinésithérapie respiratoire, dont il est le président depuis 2012. Il est spécialisé exclusivement dans les soins respiratoires, et partage son emploi du temps entre ses activités au cabinet et une activité hospitalière. Thibault est également très investi dans des groupes de travail belges et étrangers dans le domaine des thérapies respiratoires. Il est formateur en école de kinésithérapie en Belgique mais aussi dans différents organismes de formations pour kinésithérapeutes. Il a plusieurs travaux scientifiques et présentation en congrès internationaux à son actif. Fort de de son expérience, nous sommes certains qu'il saura apporter aux kinésithérapeutes libéraux, le savoir et les outils pratiques nécessaires à la compréhension de la PEC des enfant atteints de pathologies respiratoire en cabinet de ville.

 

Contenu

Jour 1

Données épidémiologiques et santé publique

Etat de l’art

Spécificités physiologiques et anatomiques du nourrisson et du petit enfant

Physiopathologie de la bronchiolite et des principales affections respiratoires

Les recommandations de l’HAS

Traitements globaux (aérosols, antibiotiques, oxygénothérapie, supplémentation hydrique / alimentaire etc…)

Les guidelines étrangères

Revue de la littérature en 2018

Réflexions sur les données conflictuelles de la littérature

Le choix des cohortes, Justifications physiologiques, Le choix des critères de jugement

Jour 2

Symptomatologie de la bronchiolite aigue

diagnostics différentiels

Examen clinique du nourrisson

Signes d’exclusion à la kinésithérapie respiratoire

Pathologies associées / contexte polypathologique

Spécificités de l’auscultation du nourrisson

Critères d’intervention et de ré-adressage 

Intervenir : algorithme décisionnel

Les Voies Aériennes Supérieures : le mouchage antérograde et le DRP

Les Voies Aériennes Inférieures : la toilette bronchique, intérêt et pratique

Justifier son intervention

Education des parents

Mise en situation pratique en cabinet de ville ; effectuer une séance


INSCRIPTION

NOM ET PRENOM *
NOM ET PRENOM
Si ton adresse est incomplète nous ne pourrons pas procéder à ton inscription
Ton numéro de téléphone ne sera pas utilisé à des fins commerciales, il nous servira si nous devons te joindre dans le cadre de la formation
Surveille ta boite mail car tu vas recevoir prochainement un mail d'Health Impact avec ton contrat de formation. Vérifie qu'il n'est pas tombé dans tes spams (contact@healthimpact.fr).

POUR LES INSCRIPTIONS EN FORMATION CONTINUE MERCI DE RENSEIGNER LE FORMULAIRE ET DE SPÉCIFIER QUE L’INSCRIPTION SE FAIT VIA LA FORMATION CONTINUE DE L’HOPITAL DANS LA RUBRIQUE “ET MAINTENANT”. MERCI