DIJON

Kinésithérapie Respiratoire Et Bronchiolite

Application pour le kinésithérapeute à l’hôpital

Prix : 420 euros


Les pathologies respiratoires aigües saisonnières du nourrisson représentent l’une des affections les plus courantes de la petite enfance. Chaque année, des millions d’enfants sont touchés engendrant un nombre colossal de consultations médicales, paramédicales, de passage dans les services d’urgences ainsi que d’hospitalisations [1, 2].

Pourtant, malgré la prévalence très élevée de ces pathologies, les preuves scientifiques actuelles demeurent pour le moins conflictuelles. La dernière mise au point parue en 2016 dans The Lancet fait état de grandes disparités dans les recommandations entre les différents pays. Cela étant, la majorité des grands pays analysés (France, Royaume-Uni, USA, Canada, Australie …) s’accorde sur un point essentiel : seuls les traitements de supplémentations (oxygénothérapie et réhydratation) font l’objet d’un consensus solide [3]. Il apparaît donc légitime de se demander quelle est la place des traitements médicamenteux et non-médicamenteux dans la prise en charge de ces enfants.

Longtemps considérée comme le traitement de référence en France, la kinésithérapie respiratoire du nourrisson est aujourd’hui largement remise en cause. Depuis la publication de l’essai contrôlé randomisé de grande qualité publié par le Dr Gajdos et son équipe en 2010 qui remettait en cause l’utilité de la kinésithérapie respiratoire par accélération du flux expiratoire pour les nourrissons hospitalisés, de nombreuses discussions opposent les partisans et les opposants à ces techniques [4]. Cependant, plusieurs études positives ayant récemment vues le jour basées sur des techniques plus lentes et surtout des profils d’enfants moins sévères sont venues réalimenter le débat [5, 6]. Mais de nombreuses questions restent sans réponse à l’heure actuelle. Certaines techniques sont-elles réellement efficaces ? La kinésithérapie respiratoire peut-elle être utilisée avec tous les enfants ? Existe-t-il des critères susceptibles de prédire le succès ou l’échec de la kinésithérapie respiratoire et de sélectionner efficacement les enfants répondeurs ?

Toutes ces questions primordiales et complexes demeurent aujourd’hui en suspend car parfois oubliées au profit de croyances tenaces qui contribuent à l’utilisation arbitraire de ces techniques. Cette formation se propose de faire la synthèse de toutes les données scientifiques parfois complexes utilisables par les kinésithérapeutes pour prodiguer les soins les plus adaptés aux nourrissons. Le second objectif est également de traiter les aspects non interventionnels de la prise en soin, du bilan respiratoire aux conseils, ainsi que l’éducation prodigués aux parents.

  • Références

[1] Kyu HH, Pinho C, Wagner JA, et al. Global and national burden of diseases and injuries among children and adolescents between 1990 and 2013: findings from the Global Burden of Disease 2013 Study. JAMA Pediatr 2016; 170: 267–87.

[2] Nair H, Nokes DJ, Gessner BD, et al. Global burden of acute lower respiratory infections due to respiratory syncytial virus in young children: a systematic review and meta-analysis. Lancet 2010; 375: 1545–55.

[3] Florin TA, Plint AC, Zorc JJ. Viral bronchiolitis. Lancet. 2017 ; 389 (10065) : 211-224.

[4] Gajdos V, Katsahian S, Beydon N, et al. Effectiveness of Chest Physiotherapy in Infants Hospitalized with Acute Bronchiolitis: A Multicenter, Randomized, Controlled Trial. Plos Med 2010 ; 7(9):e1000345.

[5] Postiaux G, Louis J, Labasse HC, et al. Evaluation of an alternative chest physiotherapy method in infants with respiratory syncytial virus bronchiolitis. Resp Care 2011 ; 56(7):989-94.

[6] Van Ginderdeuren F, Vandenplas Y, Deneyer M, Vanlaethem S, Buyl R, Kerckhofs E. Effectiveness of airway clearance techniques in children hospitalized with acute bronchiolitis. Pediatr Pulmonol. 2017 ; 52(2) : 225-231.


Objectifs

  • Adopter un esprit critique concernant la PEC du nourrisson

  • Synthétiser les connaissances actuelles concernant la pratique de la kinésithérapie dans la PEC des affections respiratoire aigûes du nourrisson

  • Comprendre la physiopathologie de la bronchiolite aigue et des autres affections fréquemment rencontrées

  • Savoir reconnaître la symptomatologie de la bronchiolite aigue

  • Savoir évaluer et monitorer le nourrisson pour orienter sa PEC

  • Savoir identifier les signes de gravité

  • Savoir pratiquer le mouchage et le drainage s’il est nécessaire

  • Comprendre l'Intérêt de l'HFNC de la VNI et de la CPAP

  • Prise en charge de l'oxygénodépendance

  • Savoir mettre en place l’éducation des parents


Organisation de la formation

1.     Le premier jour (journée théorique) est un jour commun aux kinésithérapeute hospitaliers et libéraux. Il est dédié à la revue de la littérature, les données de la science et les recommandations de bonne pratique. Cette journée sera également l'occasion de favoriser les échanges entre confrères travaillant en ville et ceux travaillant dans les services hospitaliers.

2. Le deuxième jour (journée pratique) est spécifique à l'exercice hospitalier : vous serez encadrés par Yann COMBRET.


Votre formateur

Yann Combret - Health Impact

Yann Combret

Kinésithérapeute, titulaire d'un Master 2 et actuellement Doctorant à l'université de Louvain dans le domaine des pathologies resiratoires pédiatriques

Yann Combret est kinésithérapeute travaillant dans le département pédiatrique du Groupe Hospitalier du Havre. Il intervient principalement dans le domaine des pathologies respiratoires de l’enfant au sein d’un service de pédiatrie générale, d’un service de pédiatrie “Hiver” voué aux affections respiratoires du jeune enfant, d’un centre d’accueil des enfants atteints de mucoviscidose et d’un programme d’éducation à la santé à destination des enfants asthmatiques. En parallèle de son activité clinique, Yann a également obtenu un Master 2 d’Ingénierie de la Rééducation, du Handicap et de la Performance Motrice option pathologies respiratoires à l’Université de Picardie. Il a depuis débuté un doctorat (PhD) au sein de l’Institut de Recherche et d’Expérimentation Clinique (IREC) de l’Université Catholique de Louvain à Bruxelles. Dans ce cadre, il communique régulièrement sur ses travaux dans des congrès nationaux (Journées Francophones de Kinésithérapies, Réanimation, Congrès de Pneumologie de Langue Française …) et internationaux (European Respiratory Society, European Respiratory Care Association). Yann publie également dans des revues scientifiques internationales à comité de relecture sur les thèmes de la bronchiolite, de la mucoviscidose et des pathologies respiratoires de l’adulte. 

 

Contenu

Les deux jours de cours auront pour but de faire la synthèse de l'ensemble des possibilités d'action du kinésithérapeute à l'hôpital pour les nourrissons atteints de bronchiolite. Le premier jour présentera une synthèse la plus exhaustive de la littérature du sujet allant de la physiopathologie de la bronchiolite à l'ensemble des dernières recommandations nationales et internationales appliquées à la bronchiolite ainsi qu'une revue de la littérature des techniques de désencombrement bronchique. Le deuxième jour sera quant à lui organisé autour des champs d'action spécifiques du kinésithérapeute hospitalier notamment en lien avec l'oxygénothérapie ou les différents supports ventilatoires utilisés, les techniques de désencombrement appliquées au champ hospitalier ainsi que toutes les interventions d'éducation visant à diminuer le risque de récidive et favoriser l'éviction des facteurs de risques modifiables

Jour 1

Présentation des objectifs de la formation et du déroulement

Notions indispensables de lecture critique d’articles scientifiques

Point général sur la bronchiolite

Données épidémiologiques et de santé publique (France et monde)

Contexte scientifique, médiatique et « émotionnel »

Facteurs de risques environnementaux, intrinsèques et familiaux associés

Bases théoriques générales

Spécificités physiologiques et anatomiques du nourrisson

Physiopathologie de la bronchiolite

Etat des connaissances actuelles sur le sujet

Recommandations françaises et internationales - Bilans

Recommandations françaises et internationales – Traitements (hors kinésithérapie)

Recommandations françaises et internationales – Kinésithérapie respiratoire

Revue de littérature « Effets de la kinésithérapie respiratoire du nourrisson »

Réflexions sur les données conflictuelles de la littérature

Choix des critères d’évaluation

Population type

Choix des techniques

Jour 2

Présentation de la journée et de ses objectifs

Les spécificités liées à la prise en charge de l’enfant hospitalisé

Le contexte de l’hospitalisation

Bronchiolite et oxygénodépendance

Bronchiolite et monitorage

Bronchiolite et supports ventilatoires

L’examen clinique du nourrisson

Eléments de bilan (anamnèse, interrogatoire, bilan clinique…)

Signes d’exclusion

Comorbidités

Auscultation pulmonaire du nourrisson

Critères d’intervention

Intervenir : algorithme décisionnel

Cas clinique

1ère étape :  VAS (théorie et pratiques)

2ème étape : VAI (théorie et pratiques)

« L’éducation des parents » : place centrale du kinésithérapeute hospitalier

Explications sur ses propres techniques (critères d’intervention)

Explications sur la pathologie, évolution naturelle …

Critères de surveillance

Education « interventionnelle » : le DRP, les techniques d’inhalation

Vers l’éviction des facteurs de risques modifiables

Thèmes de discussion et conclusion

SSH et kinésithérapie

Savoir ne pas intervenir

Les « nouvelles » techniques : leurre ou réel changement ?

Comment évaluer réellement l’impact des techniques de kinésithérapie respiratoire dans les pathologies aigues du nourrisson ?


INSCRIPTION

NOM ET PRENOM *
NOM ET PRENOM
Si ton adresse est incomplète nous ne pourrons pas procéder à ton inscription
Ton numéro de téléphone ne sera pas utilisé à des fins commerciales, il nous servira si nous devons te joindre dans le cadre de la formation
Surveille ta boite mail car tu vas recevoir prochainement un mail d'Health Impact avec ton contrat de formation. Vérifie qu'il n'est pas tombé dans tes spams (contact@healthimpact.fr).

POUR LES INSCRIPTIONS EN FORMATION CONTINUE MERCI DE RENSEIGNER LE FORMULAIRE ET DE SPÉCIFIER QUE L’INSCRIPTION SE FAIT VIA LA FORMATION CONTINUE DE L’HOPITAL DANS LA RUBRIQUE “ET MAINTENANT”. MERCI